Votre spécialiste des diagnostics immobiliers et du BIM à La Réunion

Téléphone
Téléphone

0262 88 06 42

Les entreprises de la filière amiante en panne d’équipements de protection individuelle


Cet article a été publié sur : https://prevention-amiante.fr/les-entreprises-de-la-filiere-amiante-en-panne-dequipements-de-protection-individuelle/

Les acteurs de la filière amiante en panne d’équipements de protection individuelle


Début 2020, le virus du COVID-19 apparue en chine est malheureusement arrivé en France, en Europe puis partout dans le monde.
Cette pandémie a entrainé le confinement de près de la moitié de la population mondiale. Plusieurs centaines de milliers de personnes contaminées, plusieurs dizaines de milliers de morts, une économie mondiale au ralenti, des millions de personnes en chômage partiel…

La liste des incidences négatives depuis l’apparition puis de l’extension de ce virus est malheureusement trop longue pour être décrite de façon exhaustive.

Les pouvoirs publics, à juste titre, afin de protéger nos personnels soignants ont réquisitionné les masques par la publication du Décret n° 2020-247 du 13 mars 2020, les pouvoirs publics ont même encadré le prix du gel hydroalcoolique pour éviter une flambée des prix.

De très nombreuses entreprises, en particulier celles de la filière amiante, ont fait dons aux hôpitaux, aux personnels soignants de leurs équipements de protections parce qu’il fallait palier à une pénurie et protéger ceux qui nous soignent. C’est bien et il fallait le faire !

Des plans de reprise d’activité ont été rédigées, les entreprises souhaitent reprendre leurs activités mais ne peuvent pas le faire ou seront contraintes très vite d’arrêter faute de pouvoir protéger leurs salariés du risque d’exposition à l’amiante auquel s’ajoute désormais le risque COVID-19.

Les entreprises de désamiantage, les cabinets de diagnostics immobiliers réalisant des repérages amiante doivent se protéger du risque d’exposition à l’amiante et utilisent pour cela de grandes quantités de masques FFP3 et de combinaisons jetables.

La production mondiale de ce type d’équipement de protection individuelle étant principalement basée en Chine, il apparait qu’une majorité d’entreprise de désamiantage ou de cabinet de diagnostics immobiliers est aujourd’hui dans l’impossibilité de se fournir auprès de ses fournisseurs habituels eux-mêmes en rupture de stock. Certaines entreprises de la filière n’ont plus de stocks et sont désormais dans l’impossibilité d’exercer leur activité.

Le peu d’équipements proposés le sont à des prix totalement déraisonnable à cause de la forte demande mondiale et l’abus d’intermédiaires qui souhaitent profiter de la situation.

Les pouvoirs publics doivent prendre conscience de ce problème qui pénalise l’ensemble de la filière amiante tout en préservant la protection des personnels soignants.

Dans l’immédiat, il en va de la reprise de l’activité d’une filière, et demain du maintien de cette activité car faute de pouvoir protéger ses salariés du risque amiante inhérent aux activités de désamiantage ou de repérage de l’amiante la filière se retrouvera à l’arrêt !


DEMOLDIAG publie son guide de reprise d’activité partielle

22 avril 2020

Publié le : 22 Avr 2020

Retour aux actualités