Votre spécialiste des diagnostics immobiliers et du BIM à La Réunion

Téléphone
Téléphone

0262 88 06 42

Examen visuel après retrait ou encapsulage de l’amiante


Cet article a été publié sur : https://prevention-amiante.fr/examen-visuel-apres-retrait-ou-encapsulage-amiante/

Examen visuel après travaux de retrait ou encapsulage de l’amiante


Il est obligatoire de faire réaliser un examen visuel après la réalisation de travaux de retrait d’amiante sur des flocages, calorifugeages, ou faux-plafonds (liste A sur code de la santé publique). De plus, cette étape est également obligatoire après le retrait de matériaux ou produits de la liste B, lorsque ceux-ci sont situés à l’intérieur de bâtiments occupés ou fréquentés.

À quoi sert l’examen visuel après retrait ou encapsulage de l’amiante ?

L’examen visuel, effectué après des travaux de retrait ou d’encapsulage de l’amiante, vise à garantir la bonne exécution de l’intervention réalisée par l’entreprise de désamiantage. Conformément aux exigences du code de la santé publique, cette obligation vise à garantir la restitution des locaux aux occupants en toute sécurité.

Cette mission, exigeant une expertise particulière, doit obligatoirement être confiée à un opérateur amiante certifié avec mention. L’examen visuel concerne les matériaux ou produits détaillés dans le plan de retrait de l’entreprise de désamiantage, préalablement identifiés lors du repérage amiante. Des mesures de l’empoussièrement dans l’air complètent ce processus avant restitution des locaux aux occupants.

À quel moment doit-on effectuer l’examen visuel ?

L’examen visuel qui intervient obligatoirement avant le départ de l’entreprise de désamiantage se déroule généralement en deux étapes distinctes. La libération de la zone confinée est conditionnée à la conformité de l’examen visuel (absence de résidus-sauf cas particulier) dans les locaux ayant fait l’objet des travaux.

En cas de non-conformité, une visite complémentaire est nécessaire, et ce processus se réitère tant que la non-conformité n’est pas levée.

L’analyse du plan de retrait, du contrat de travaux et du rapport de repérage amiante identifiant la présence d’amiante sont des étapes cruciales pour définir les conditions d’intervention et le cadre de la mission.

Comment s’articule concrètement la mission d’examen visuel après la réalisation de travaux de désamiantage ?

L’examen visuel s’articule en deux phases distinctes :

  1. La 1ère étape est effectuée avant la levée du confinement et avant la mesure d’empoussièrement dite de 1ère Cette 1ère étape revêt une importance cruciale dans la recherche de résidus d’amiante. Les conclusions peuvent varier entre conformité, non-conformité, et conformité avec remarque(s).
  2. La 2ème étape intervient quant à elle après le retrait du confinement et doit idéalement être réalisée par le même technicien, sauf en cas d’impossibilité. Cette 2ème étape ne peut avoir lieu que lorsque la 1ère à conclu a conforme ou conforme avec remarque.
    Elle a ainsi objectifs de vérifier :
    • Que le nettoyage de la zone est achevé (en particulier sur les surfaces découvertes suite au repli du confinement),
    • Que les éventuelles remarques émises lors de la 1ère étape ont bien été levées,
    • L’absence de résidus,
    • L’absence de désordre flagrants après replis du confinement.

Lorsque les travaux ne nécessitent ni confinement ni l’utilisation de films de propreté, l’examen visuel peut être réalisé en une seule mission, englobant les étapes définies par la norme NF X46-021 dans sa version de septembre 2021.

Pour rappel la norme AFNOR NF X46-021, mise à jour en Septembre 2021 à introduit plusieurs évolutions, parmi lesquelles :

  • Une méthodologie adaptée aux matériaux ou produits de la liste B.
  • Une méthodologie pour réaliser l’examen visuel après travaux d’encapsulage de l’amiante.
  • Des précisions apportées sur la notion de résidus incrustés avec des exemples concrets.
  • Une annexe à la norme NF X46-021 (version septembre 2021) comportant un modèle de fiche de constat.
  • Une annexe présentant des situations dans lesquelles il est possible de trouver des résidus incrustés.

Une nouvelle version de la norme NF X46-021 qui vient de faire l’objet d’un amendement sera publiée au 1er trimestre 2024.

La version de la norme AFNOR NF X46-021 de Septembre 2021 objet d’un amendement en février 2024

Un amendement de février 2024 accompagné d’une version compilée la norme viennent d’être publiés par l’AFNOR.

Relevant plus de la forme que du fond l’amendement vise à clarifier le cheminement permettant de conclure à « conforme avec remarques » lorsque l’opérateur constate :

  •  La présence ponctuelle et non répétitive de résidus libres lors des opérations de retrait,
  • La présence de résidus libres de matériaux ou produits contenant de l’amiante (MPCA) ou un défaut mineur d’application du procédé d’encapsulage, dans les deux cas de façon ponctuelle et non répétitive.

Les membres du Réseau DEMOLDIAG, spécialistes du repérages amiante sont également en mesure de réaliser les missions d’examen visuel après travaux de retrait ou d’encapsulage de l’amiante.

17 mai 2024

Publié le : 17 Mai 2024

Retour aux actualités