Votre spécialiste des diagnostics immobiliers et du BIM à La Réunion

Téléphone
Téléphone

0262 88 06 42

Épisode #2 – Les pièges à éviter – Revêtement anti-condensation


Cet article a été publié sur : https://demoldiag.fr/episode-2-les-pieges-a-eviter-revetement-anti-condensation/

Amiante : Revêtement anti-condensation à l’intérieur d’une cloison métallique

Les produits bitumineux sont connus pour leur rôle de revêtement anti-condensation. Leur application sur les parois opaques avec une conductivité thermique importantes permet d’éviter la formation de condensation sur diverses surfaces généralement les plus froides.

C’est ainsi que l’on retrouve régulièrement ce type de revêtement bitumineux amianté sur des parois métalliques présentes dans des pièces où la température est faible et où l’humidité peut être importante. Du fait de la forte conductivité thermique et de l’absence de porosité des parements en tôles, les parois métalliques sont naturellement exposées au phénomène de condensation.

Revêtement anti-condensation à l’intérieur d'une cloison métallique

C’est pour éviter ce phénomène que des revêtements bitumineux sont souvent appliqués sur des surfaces métalliques telles que des cloisons, des toitures en bac acier, des parois d’ascenseurs ou la condensation des parois peut se produire facilement compte tenu des différences importantes de température entre les différents volumes adjacents qui sont séparés par ces composants.

C’est souvent le cas dans des parties communes d’immeubles collectifs ou dans des immeubles tertiaires sur des cloisons séparatives entre des pièces chauffées et d’autres qui ne le sont pas.
Seules des investigations approfondies destructives permettent de mettre en évidence ce type de matériau qui est à rechercher dans le cadre des missions de diagnostic amiante avant travaux ou de diagnostic amiante avant démolition.


LEARNING DIAG, une formation amiante de qualité 100% à distance

Publié le : 3 Mar 2022

Retour aux actualités